ARSI

ARSI (54)

Un parcours accompagnant le développement de la recherche sur l’organisation des soins et les services de santé;

 

Plus d'informations ICI

 

Télécharger la plaquette ICI

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Dernière modification le 03 Juil 2020

Par communiqué de presse du 25/05/2020 , le Premier ministre et le ministre des Solidarités et de la Santé ont annoncé un "Ségur" de la santé  consacré à repenser l'organisation de notre système de santé .

L'ARSI, en tant qu'association dont les objectifs sont de développer et soutenir la recherche en soins infirmiers et le développement des sciences infirmières, a décidé de contribuer. Vous pourrez trouvez la version PDF de la contribution ICI

 

 Contribution du 08/06/2020

Les soins infirmiers modernes se construisent depuis plus d’un siècle. Ils n’ont cessé d’évoluer pour répondre à la mission sociale qui leur est confiée en s’adaptant aux besoins de santé de la population et en se professionnalisant. Durant la crise sanitaire provoquée par le Sars-CoV2, les infirmières ont éprouvé des organisations et des conditions d’exercice nouvelles, innové, bousculé des hiérarchies dans le but d’offrir des soins adaptés aux besoins particuliers de la population dans un contexte de menaces pour la santé et de désorganisation de la vie sociale. La crise a alors mis en évidence des limites dans l’exercice clinique des infirmières et l’organisation des soins qu’il conviendrait de faire évoluer en s’appuyant sur des initiatives à pérenniser.

Les principales missions des infirmières sont cliniques et consistent à dispenser des soins à des personnes et à des populations pour une meilleure santé dans leur environnement. L’exercice de ces missions se fonde sur des savoirs et l’expérience acquise par la pratique. Dans ce sens, la clinique redevient l’axe principal de réflexion et d’action à la fois pour réaliser les soins eux-mêmes mais aussi les organiser et diriger le personnel.
Les avancées majeures de ces dernières années dans le contexte français ont été la reconnaissance des sciences infirmières comme discipline académique (section 92 du Conseil national des universités), la possibilité d’évolution et de développement de la clinique par l’exercice en pratique avancée et le soutien à la recherche.
Cependant, il convient de prendre des mesures pour poursuivre les avancées, les consolider et pour innover en incluant les infirmières aux différentes instances de réflexion et de décision pour répondre aux enjeux locaux, nationaux et internationaux. Dans ce contexte, l’Association de recherche en soins infirmiers (Arsi), créée en 1983, est en mesure de soutenir ces changements. L’objet de l’Arsi est de développer, de soutenir et de diffuser la recherche en soins infirmiers et de former à la recherche en sciences infirmières afin de consolider et de développer la discipline et les compétences des infirmières pour leurs pratiques. Ainsi, dans le prolongement de ses travaux et en s’appuyant sur des coopérations interdisciplinaires, l’Arsi propose que le Ségur de la santé aboutisse à des avancées concrètes dans les domaines clinique, d’enseignement et de recherche.

 

Propositions pour les soins infirmiers :

  • Contribuer au développement et à l’innovation dans les activités cliniques et l’organisation des soins :

              - Reconnaître les sciences infirmières comme source de conception des soins et d’amélioration des activités cliniques quelles qu’en soient les modalités : soins à   domicile ou en hospitalisation conventionnelle, consultations en présentiel ou à distance (visioconférences, consultations téléphoniques…), etc.

             - Mettre à disposition des infirmières l’accès aux bases de données scientifiques pour garantir des soins fondés sur les résultats de recherche

             - Dédier du temps pour la consultation des données de la littérature scientifique et l’appropriation des connaissances pour améliorer l’exercice clinique.

  • Développer l’enseignement supérieur et des activités d’enseignement au sein des milieux cliniques :

             - Reconnaître dans les milieux du soin l’enseignement intégrant les savoirs scientifiques dont les savoirs infirmiers (formation des tuteurs, temps d’encadrement des   étudiants, rémunération…) ;

            - Soutenir les actions de formation continue orientées vers le développement de la recherche pour contribuer à l’innovation dans les pratiques cliniques ;

            - Reconnaître les grades universitaires (licence, master, doctorat) ;

            - Développer la création de postes d’enseignants-chercheurs en sciences infirmières.

  • Soutenir et organiser la recherche en sciences infirmières au même titre que les activités cliniques, de gestion et de formation : 

           - Reconnaitre la recherche avec des temps dédiés voire créer des postes dans des structures habilitées (unités de recherche clinique, laboratoires, etc.) ;

           - Faciliter l’accès des chercheurs aux milieux cliniques et favoriser la collaboration chercheurs-praticiens.

  • Reconnaître formellement la contribution essentielle des infirmières au système de santé :

           - Associer systématiquement les infirmières pouvant contribuer sur la base de recherches, aux instances de débat, de réflexion et de décision relatives au fonctionnement et à l’évolution du système de santé ;

           - Associer systématiquement les infirmières aux instances dont les missions sont d’élaborer les politiques de recherche, d’évaluer et de sélectionner les projets de recherche,  de proposer des travaux interdisciplinaires, etc.

08/06/20

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Dernière modification le 09 Jui 2020

Le master 2 « M2RPal » est destiné à permettre à l’étudiant de se former à la recherche scientifique en médecin palliative. Il apprendra à problématiser et concevoir un projet de recherche, à en élaborer le protocole et à le mettre en oeuvre, à exploiter les résultats et en faire la communication scientifique.

 

Plus d'informations : ICI

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Dernière modification le 09 Mar 2020

L'Association de recherche en soins infirmiers est enregistrée à l’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC)  sous le n° 3101 et référencée Datadock

Datadock

Le projet de formation de l’ARSI repose sur deux axes. Le premier vise à donner aux professionnels de santé non médicaux les outils indispensables au développement d’une posture scientifique nécessaire pour aborder le monde de la recherche et accéder à une meilleure connaissance des besoins de santé des populations, maîtriser la pratique pour améliorer la qualité des prestations professionnelles. La formation englobe l’enseignement des méthodes de recherche, l’élaboration et la rédaction de travaux. Le deuxième, davantage épistémologique, vise à éveiller ou consolider les infirmières dans leur positionnement disciplinaire à partir de l’histoire et des savoirs structurant les sciences infirmières. Cette orientation vise à favoriser le travail interprofessionnel ou interdisciplinaire.

Toutes les formations sont programmées sur 7 heures par jour.

Toutes les formations font l'objet d'une évaluation réalisée par les formateurs au début et à l'issue de la formation. Après négociation avec l'organisme, il peut être proposé une évaluation à distance. 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Dernière modification le 09 Mar 2020

L' A.R.S.I (Association de Recherche en Soins Infirmiers) est une association (loi 1901) sans but lucratif. Elle vous propose une démarche de réflexion action au service de la recherche en soins infirmiers. Ce site s'adresse aux professionnels de santé et étudiants intéressés par la recherche en soins. Nous n'avons aucun financement extérieur pour la conception, les mises à jour et l'hébergement de notre site web. Ce site est entièrement financé par les fonds propres de l'association. Ceux-ci sont générés par les activités de l'association : adhésions, formations, ouvrage...

Le site de l'ARSI n’affiche pas de publicité et ne reçoit pas de fonds publicitaires.

Les objectifs de l'ARSI :

  • Développer, soutenir, diffuser la recherche
  • Participer au développement de la discipline "sciences infirmières"
  • Former à la recherche
  • Collaborer à la recherche en France, en Europe et au niveau international.

Les objectifs de ce site sont de présenter l'association, ses missions et activités, et de diffuser des informations relatives à la recherche en soins infirmiers.

Les informations fournies sur le site de l'ARSI sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le visiteur du site et les professionnels de santé.

Vous pouvez nous contacter

  • Par mail via l'élément de menu "contact"
  • Par pli postal à l'adresse ci-dessous :

Association de Recherche en Soins Infirmiers

BP 65054 

31 033 TOULOUSE Cedex 5

France

ISSN 2271- 8362

Pour adhérer à L'ARSI ou renouveler votre adhésion, Cliquer ici

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Dernière modification le 12 Fév 2020

Ce Diplôme Universitaire, proposé par la Faculté de santé de l'Université d'Angers a été élaboré pour permettre à chaque professionnel qui le souhaite de pouvoir acquérir les connaissances minimales requises pour envisager une implication professionnelle dans le domaine de la recherche clinique.

Télécharger le flyer de présentation

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

L’Université de Limoges a mis en place à partir de septembre 2018 une mention de Master « Santé Publique ». L’enseignement est destiné à former, par la recherche, des spécialistes de haut niveau dans les disciplines de la santé publique.

Télécharger le flyer de présentation

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

L’Université de Limoges a mis en place à partir de septembre 2018 une mention de Master « Santé Publique ».
L’enseignement est destiné à former, par la recherche, des spécialistes de haut niveau dans les disciplines de la santé publique. Ce Master peut se poursuivre par un doctorat en santé publique.

Télécharger le flyer de présentation

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Dernière modification le 18 Mar 2019

C'est une infolettre sur l'actualité infirmière disponible sur le site Internet du SIDIIEF (Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone). Elle paraît trois fois par an. L'inscription se fait via le site.

En savoir plus

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Cet article signé par Philomène Marie Missi, Clémence Dallaire et Jean-François Giguère figure dans la liste des 25 articles les plus consultés de la plateforme CAIRN en 2018.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Dernière modification le 30 Jan 2019